Skip links

Retour aux collections

Mobilier ancien

Table de jeu de style Napoléon III
Bois, fibre, papier et métal
Deuxième moitié du XIXe siècle
La table est dotée d’un plateau rectangulaire qui devient carré, lorsque déplié. Le plateau peut pivoter pour donner accès à un cassier de rangement. Le pied central, bombé au milieu se termine par quatre pattes arquées sur roulette alors que les bords de la table sont ornés d’arabesques sculptées d’inspiration végétale.

Chaise à dossier de style Louis XIII
Bois, jonc marin et cire
Première moitié du XVIIIe siècle
Le piètement de la chaise est tourné. Les montants et traverses sont assemblés à tenons, mortaises et chevilles dans des dés de raccordement.
Les fauteuils et chaises de style Louis XIII se caractérisent par une silhouette très rectiligne, un dossier incliné et plus haut que durant les périodes antérieures.

Petite armoire d’esprit Louis XIII
Bois et fer
XVIIe siècle
Le plateau supérieur est composé de trois planches de bois assemblées à rainure et languettes. Les côtés sont décorés de quatre panneaux à relief et la porte est à deux ventaux.

Commode de toilette
Bois, fer et céramique
Avant 1890
Meuble de dortoir conçu pour recevoir la cuvette, le broc à eau et divers ustensiles, accessoires de propreté ou de beauté, comme le porte-savon. Chaque pensionnaire avait un meuble de ce type à côté de son lit.

Coffre à panneaux
Bois et fer
Première moitié du XVIIIe siècle
Coffre en bois de style Louis XIII ornementé de dix panneaux rectangulaires et d’un losange central. Le couvercle du coffre est composé de deux plateaux assemblés grâce à deux traverses vissées. À l’intérieur du coffre, il y a un petit espace de rangement du côté gauche. Les collections des Ursulines renferment plusieurs coffres d’époques et de factures diverses.

Huche dite de Marie de l’Incarnation
Bois, métal et fer
Début du 17e siècle
Huche dont se servait Marie de l’Incarnation pour pétrir le pain. Le meuble est conservé comme une relique par les Ursulines. La huche servie jusqu’en 1841, date à laquelle les religieuses commencèrent à acheter le pain.
Le couvercle de la huche est composé de deux planches de bois assemblées à rainure et languette. Les quatre pattes sont fixées aux planches latérales de la huche au moyen de tenon-mortaise.

Return to top of page