Skip links

Retour aux collections

Enseignement

Ensembles de pommes fractionnées en bois
Bois et peinture
1882
Matériel pédagogique utilisé pour enseigner les fractions dans les classes des Ursulines. Chaque pièce est identifiée à une fraction : 1/5; 1/10; 1/15; 1/20; 3/20; 1/30, etc.

Globe céleste
Entre 1808 et 1820
Bois, laiton, plâtre
Un globe céleste est une sphère centrée sur la Terre sur laquelle est dessinée une carte du ciel. Ce globe, d’un diamètre de 42 cm, a été fabriqué en Écosse par la compagnie James Kirkwood & Sons. L’astronomie faisait partie des disciplines enseignées aux jeunes filles fréquentant les classes des Ursulines.

Signal
Non daté
Bois et nerf
Les Ursulines se servaient du signal pour enseigner la lecture. Étant des religieuses semi-contemplatives, elles devaient parler le moins possible. Avec le signal en main la religieuse passait sous chaque mot à lire par l’enfant. Dès qu’il se trompait, elle appuyait avec leur pouce sur la petite baguette de bois installée sous tension. Le relâchant de la baguette produisait le son : «Twang». C’était le signal pour dire que l’élève s’était trompé. La religieuse laissait ainsi parler le signal à sa place.

Ensemble de réglettes Cuisenaire
Vers 1950-1960
Les réglettes Cuisenaire sont des réglettes colorées utilisées avec les nombres en Couleurs, méthode d’apprentissage du calcul remplaçant les nombres par des couleurs.
Destinée aux jeunes enfants, cette méthode fut développée en 1945 par le pédagogue belge Georges Cuisenaire. La boîte fut achetée à Montréal chez Brault Bouthillier ltée.

Stéréoscope de Holmes
Noyer rouge, laiton, cuivre et verre
Troisième quart du XIXe siècle
Instrument fort populaire de la fin du XIXe au début du XXe siècle, le stéréoscope de Holmes permet de restituer l’impression de la profondeur et du relief grâce à la fusion de deux images planes légèrement différentes, observées simultanément et séparément par chaque œil. Cet exemplaire est doté de lentilles en verre épais taillées à la main. Des pinces à carte pliables permettent de visualiser différents formats de vues stéréoscopiques. L’utilisation de cet instrument optique permettait aux Ursulines d’ouvrir une fenêtre sur le monde à leurs élèves.

Microscope de botaniste
Laiton, métal et verre
XIXe siècle
Ce microscope, fabriqué par le fabricant d’instruments scientifiques et d’optiques allemand Schütz Ruf & Co, fut acheté à Londres. Les pensionnaires des Ursulines avaient accès à une solide formation scientifique.

Return to top of page