Skip links

Retour aux collections

Relations et communications

Des femmes de tête et de cœur

Dès leur arrivée en Nouvelle-France, les Ursulines développent des liens avec les autorités locales, les Jésuites ainsi que les colons, et accueillent aussi comme pensionnaires des filles abénakises, algonquines, wendat, montagnaises, haudenosaunee et nipissing.

---------- En lire plus ----------

Return to top of page